Coucou la popaddict sphère,

Aujourd'hui, c'est un roman que je vous prépare parce que ce fût toute une histoire pour arriver à ce résultat:

 robeseventiesceinture

robeseventiesceinturenormandie

Si vous ne le savez pas encore, je me définis comme un Mac Gyver de la couture. Jusqu'à il y a peu de temps, je n'avais pas pris un seul cours de couture. Je suis la reine de la bricole, je fouine les tutos très bien expliqués en photos ou vidéos (il n'y a que ça que je comprends). J'avais déjà cousu quelques vêtements pour moi quand j'étais ado et puis je m'en étais dégoûtée et j'avais abandonné.

robeseventieslarge

Et là, je ne sais pas pourquoi cette envie de me refaire des vêtements a ressurgi lors d'une visite de salon de loisirs créatifs.

Je m'arrête donc à un superbe stand d'une créatrice de vêtements et de patrons et je lui demande si ce patron pourra convenir à ma taille (ben oui, je ne me balade pas avec le tableau de mes mensurations lol). J'insiste bien sur le fait que je ne suis pas une taille mannequin et, que ce modèle semble me convenir puisqu'il est bien ample et évasé. Elle me rassure et me voilà repartie avec un patron à 15 € tout de même...

Sur le même salon, je craque sur un coton psychédélique que j'achète sur le champ.

Me voilà de retour chez moi avec tout ce qu'il fallait (pensais-je) pour réaliser cette petite robe. Comme j'avais un peu de temps, je me dis que ce serait bien quand même pour une fois de m'offrir un cours de couture.

Le jour du cours arrive, je suis prête, le patron sur la plus grande taille est découpé.

Par sécurité, je réalise pour la première fois une toile. Pour celles qui ne le savent pas, une toile c'est tout simplement réaliser le vêtement dans un coton spécifique pour pouvoir vérifier s'il tombe bien et réajuster si nécessaire. Donc, je réalise cette toile et je passe à l'essayage.

Et là, ô rage ô désespoir je passe à peine les bras!!! Mes mensurations ne correspondent en rien à la plus grande taille du patron. Je me suis faite avoir...

Et là, il faut tout revoir, heureusement que ma professeur est compétente. On élargit par ci, on redessine par là. La toile est enfin réalisée à ma taille.

cotonpsyche

Sur les conseils de ma professeur, je m'aperçois que le coton que j'ai choisi n'est peut être pas le tissu idéal pour ce modèle.

Le tissu semble un peu rigide pour mettre en valeur l'ampleur et l'aspect fluide de la robe. Erreur de ma part, je n'ai pas choisi le tissu adapté.

Alors là, je commence à faire les comptes: coton acheté que je stocke pour faire je ne sais quoi, patron qu'il a fallu refaire, 1 cours de couture et c'est pas fini...

De retour chez moi, je fouille dans mon stock (car j'ai quand même un stock ;)) et je retrouve un tissu acheté trois francs six sous en solde qui me semble bien fluide. Bon, c'est pas la matière que je préfère ( un polyester tramé), mais l'imprimé me séduit et puis je ne suis plus autant emballée qu'au début alors j'attends de voir le résultat. Donc, me voilà partie à réaliser enfin cette robe sur tissu.

Voilà le résultat avec le polyester:

 couturerobenormandie

couturerobeencolure

couturerobedetailpopaddict

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le résultat me satisfait, le tissu est bien fluide comme il le faut pour ce modèle.

Je rajoute ma patte avec une ceinture que j'invente avec des petites fanfreluches de rubans deci delà.

Oui mais le problème maintenant c'est ce fameux polyester qui ne me ravissait pas dès le début.

Parce que le polyester à porter, ben c'est pas l'éclate!

On a l'impression de porter la blouse de sa mamie quand elle faisait le ménage... 

Vu tous les effort pour arriver jusque là, je ne peux pas envisager de rester sur un demi échec. Alors me voilà en goguette chez Mondial tissu pour trouver LE tissu approprié et qui me plaira. Je tombe en arrêt sur un viscose esprit seventies bien fluide et repars aussi sec avec.

detailrobeencolurebiais

Je couds ma robe. Impeccable (j'aurais quand même dû choisir une aiguille pour tissu fin mais bon là je chipote), la robe rend bien, le tissu super. je m'admire dans mon miroir avec ma merveille et puis quelque chose attire mon attention. Il me semble que la robe est transparente. Je cligne les yeux, oui c'est bien transparent. Là ça va pas le faire, je ne vais pas me sentir à l'aise pour la porter. Autre chose attire mon attention, le tissu colle aux collants, je pousse un MERDE rageur!

illustrationpopaddict

 

 

 

 

 

 

Un énième aller retour au magasin de tissu pour acheter un voile de coton (bien plus agréable à porter que le tissu de doublure vendu à cet effet) et coup de bol, je trouve un voile de coton rouge qui se marie parfaitement avec le colori de l'imprimé. 

ENFIN, j'y suis arrivée! ô ma belle robe, ô ma merveille que d'efforts, de temps, de déconvenues, d'excitation pour te réaliser!

Compte tenu de l'investissement demandé, j'ai décidé que j'allais aussi en faire une tunique (il faudra juste raccourcir la longueur). J'avoue que cette expérience a pas mal refroidi mes envies de réaliser mes propre vêtements mais pas assez pour laisser tomber. J'ai appris pas mal de choses: se méfier des tailles des patrons, bien choisir un tissu adapté au projet, réaliser une toile...

Je suis certaine que vous n'auriez pas imaginé les coulisses de la confection de cette robe, non?

A bientôt pour de nouvelles aventures créatives!

PS: Vous comprendrez que je ne communique pas sur le nom de la créatrice du patron car j'ai pas envie de lui faire de la pub (grrrr).